Actu & Digital 05

Publié le 7 avril, 2014 | par Stéphane Favereaux

1

BrandStation s’unit à Princesse tam.tam pour un moment (gênant)

BrandStation, le 4 avril sortait sa nouvelle campagne pour la marque Princesse tam.tam. Fondée sur une série de 20 films ayant pour héroïne Delphine Depardieu, et mettant en scène #CeMomentGênant et #CeMomentGénial que peuvent vivre les femmes au quotidien, cette campagne digitalise un peu plus encore la marque.

Entre territoire de marque digital et ces épisodes de « 24 heures de la vie d’une femme » (pour paraphraser Stefan Zweig), Princesse tam.tam marque les conversations sur les médias sociaux ! 

Image de prévisualisation YouTube

Image de prévisualisation YouTube

L’objet de ce lancement : la nouvelle collection Maryline de la marque de lingerie pour  ré-enchanter le quotidien des femmes.

01

BC_twitter_zut

BC_fb_café

Ce dispositif est relayé par une campagne sponsorisée sur Twitter avec 2 trendings topics les 4 et 8 avril  pour favoriser l’appropriation de la campagne par les internautes.

Les points de vente sont également relais de campagne avec des urnes invitant les clientes à partager leurs moments gênants et géniaux, mais aussi avec des écrans permettant de découvrir les 20 films.

BrandStation fait aussi durer le suspens et prévoit la sortie d’un produit spécialement créé pour cette opération.

Loïc Chauveau, taulier de BrandStation, revient sur cette campagne (et son agence) en 4 questions :

S.F. : Pourquoi ce choix de Delphine Depardieu pour « incarner » Princesse tam.tam et cet axe créatif ? 

Loïc Chauveau : Le client, lorsque nous avons été interrogés, avait déjà établi une promesse autour de sa gamme Maryline : le ré-enchantement du quotidien des femmes.

Loic

Loïc Chauveau

Nous avons considéré que dans la notion de ré-enchantement, il y avait un avant et un après. Et cet avant, non-enchanté, nous l’avons puisé dans la culture digitale avec la notion de #MomentGênant.

Nous y avons donc opposé la notion de #MomentGénial, dont nous espérons des internautes qu’elles se l’approprieront.

Dans ces moments géniaux, nous pouvons découvrir la nouvelle collection Maryline, qui a donc permis à notre héroïne (aka Delphine Depardieu) de ré-enchanter son quotidien.

Le choix de Delphine est un choix que j’ai fait dès le départ. Nous n’avons pas fait passer de casting pour ces films, car j’ai eu la chance que les clientes me fassent confiance.

Il nous fallait pour ce projet une excellente actrice afin de faire passer en quelques secondes à la spectatrice une émotion forte.

S.F. : Le volet digital semble complet. Comment, avec ton équipe, avez-vous travaillé la digitalisation de cette marque de lingerie ? Quel territoire de marque vous avez défini, quelles valeurs vous voulez transmettre ?

L.C. : La marque était déjà bien digitalisée avant nous. Là où nous avons pu avoir un apport, c’est sur la mise en place d’une big idea qui permette de nourrir et d’activer l’ensemble des espaces officiels de PRINCESSE tam.tam (YouTube, Facebook, Twitter).

Au delà de la Big Idea, et des 20 films avec Delphine Depardieu, nous créons en effet des visuels en flux tendu illustrant les moments gênants ou géniaux dont nous fait part la communauté.

Et c’est là l’une des choses que je veux faire pour toutes les marques qui me feront confiance : des campagnes qui partent des gens, de leur culture et leurs codes, et qui jouent avec eux. C’est ainsi qu’on peut viser le véritable engagement, celui qui vient d’une émotion et pas d’un intérêt (voyage ou voiture à gagner).

Et si l’on devait rattacher une valeur à ça, c’est sûrement une sorte d’empathie exacerbée. Pour le reste, le territoire de marque est déjà bien défini.

S.F. :  Question plus corpo sur BrandStation : 2014 s’annonce comme une belle année, quels sont les projets de l’agence ?

L.C. : Je t’avoue que 2014 commence super fort pour nous. Et que c’est super excitant autant que flippant. On est sur un super trend avec un taux de transfo en compet proche des 90%.

Les prochains projets sont nombreux. On a une dizaine de campagnes dans les tuyaux qui doivent sortir dans les prochains mois.

Et surtout, il y aura une « fin » à la campagne PRINCESSE tam.tam dont je pense qu’elle pourrait donner de la visibilité à l’agence autant qu’elle permettra au client de driver un maximum de business. #teasing

On est aussi en pleine réflexion autour de l’identité visuelle de l’agence qui devrait changer avant nos un an en mai.

Je suis en discussion, en parallèle avec différents investisseurs qui s’intéressent de très près à BrandStation dans des logiques internationales notamment.

S.F. : Quelque chose à ajouter pour ta défense ?

L.C. : Aucun regret, je ne connais pas ce mot ! ;)

 

Tags: , , , ,


À propos de l'auteur



One Response to BrandStation s’unit à Princesse tam.tam pour un moment (gênant)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Back to Top ↑

  • Les Chatons d’Or – Blog partenaire

    Les Chatons d’Or – Blog partenaire
  • Le Comptoir Digital / 93.9 FM

    Le Comptoir Digital / 93.9 FM
  • Suivez-moi sur Twitter


var _gaq = _gaq || []; _gaq.push(['_setAccount', 'UA-44493253-1']); _gaq.push(['_trackPageview']); (function() { var ga = document.createElement('script'); ga.type = 'text/javascript'; ga.async = true; ga.src = ('https:' == document.location.protocol ? 'https://ssl' : 'http://www') + '.google-analytics.com/ga.js'; var s = document.getElementsByTagName('script')[0]; s.parentNode.insertBefore(ga, s); })();