Le Comptoir Digital video-Cuisinella-ca-sent-le-sapin-bad-buzz

Publié le 10 février, 2014 | par Pierre-Jean Fouapa

0

Je n’aime pas trop les Bad Buzz

Cette chronique, initialement écrite pour Le Comptoir Digital spécial « Bad Buzz » par Pierre-Jean Fouapa, se retrouve aujourd’hui sur Comm’Des Mots. Merci PJ ! 

SF

——–

Je n’aime pas trop les Bad Buzz…

Non, non pas parce qu’ils représentent souvent une sombre réalité dépourvue d’éthique et révèlent des dysfonctionnements allant de la maladresse à l’arnaque, déchirant parfois le fragile  tissu d’illusions consummeristes qui voile notre société.

Non, je laisse ce niveau de décryptage aux penseurs bien plus engagés ( et équipés intellectuellement) que moi, qui ne suis jamais qu’un cynique désabusé qui ne croit plus vraiment en rien.

Non, ce qui me dérange avec les bad buzz, c’est leur capacité à agir comme de véritables aimants à médiocrité intellectuelle.

1836310-caisse-d-epargne-l-ecureuil-testicules-coinces-very-bad-buzz

Inutile de vous rappeler à quel point vos timelines finissent par vous dégoûter dès qu’un bad buzz squatte trop longtemps l’actu : remarques crétines, relai d’infos plus ou moins vérifiées et vérifiables par des contacts dont vous ne vous souvenez même plus, un vrai café du commerce 2.0 à vous donner envie de déconnecter une bonne fois pour toute – si seulement vous pouviez vous passer de Tinder plus de 5 minutes.

Le bad buzz a cette capacité magique à nous faire nous concentrer sur les causes plutôt que les conséquences de tel ou tel dérapage ou scandale. Ces virgules qui ponctuent l’actualité se retrouvent amplifiées jusqu’à l’excès par tous ces partages avec une prise de recul bien trop rare. Quelques gourous du social media ou blogueurs influents pondent bien un ou deux articles aux mots clés bien choisis à chaque ramdam désastreux mais il est trop rare de trouver dans ces soupes d’authentiques morceaux de réflexion.

Mais il y a pourtant une lueur d’espoir. Une flammeche qui vacille parfois dans l’océan  noirâtre de facepalms de nos fils Twitter et autres lignes du temps sociales : cette lueur, c’est celle de la CREATIVITE.

Parfois, parfois, des internautes plus ou moins anonymes s’emparent d’un bad buzz pour le détourner, le transformer, cessant d’alimenter son amplification unilatérale pour provoquer la naissance d’un autre point de vue et initier d’autres débats – souvent au prix de quelques polémiques nécessaires.

Quotation-John-Cleese-talent-creativity-Meetville-Quotes-248279

Si vous avez besoin de matière, suivez donc Klaire, Babor, Mega Connard ou Humour de Droite pour ne citer que quelques uns des grinceux les plus célèbres.

Car ces humoristes d’un jour (ou d’une vie) nous forcent, insidieusement, à interroger nos propres contradictions et prendre un peu de hauteur sur chaque sujet avec une efficacité bien plus fondamentale que le plus documenté des articles; car plus accessible et plus propice à être diffusé.

Il est facile de prendre de haut ces détournements mais comme le disait John Cleese dans des mots plus choisis et poétiques : usez et abusez de l’humour, cette force incroyablement magnétique capable à la fois de désamorcer les sujets les plus graves et de faire réfléchir tout un chacun.

Pierre-Jean Fouapa 

1b66df2Planneur Stratégique et illustrateur perturbant, entre autre auteur de Page de Pub

Tags: , ,


À propos de l'auteur



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Back to Top ↑

  • Les Chatons d’Or – Blog partenaire

    Les Chatons d’Or – Blog partenaire
  • Le Comptoir Digital / 93.9 FM

    Le Comptoir Digital / 93.9 FM
  • Suivez-moi sur Twitter


var _gaq = _gaq || []; _gaq.push(['_setAccount', 'UA-44493253-1']); _gaq.push(['_trackPageview']); (function() { var ga = document.createElement('script'); ga.type = 'text/javascript'; ga.async = true; ga.src = ('https:' == document.location.protocol ? 'https://ssl' : 'http://www') + '.google-analytics.com/ga.js'; var s = document.getElementsByTagName('script')[0]; s.parentNode.insertBefore(ga, s); })();