Points de Vue 29

Publié le 16 décembre, 2013 | par Stéphane Favereaux

3

Cyroul : Lettre à Fleur Pellerin

Quand un texte charmant titille mon envie de diffusion, qui plus est quand l’auteur de ce texte à des choses pertinentes à dire à notre chère Ministre Fleur Pellerin, il va de soi qu’il doit être publié.

Il était une fois
Toi et (pas) moi
N´oublie jamais ça
Toi et (pas) moi!

Depuis que le web est loin de toi
Je suis comme loin de toi
Et je pense à toi tout haut….

fleurpellerin1-500x593

Cyroul aka Cyril Rimbaud, vendredi soir, dans le studio de Le Comptoir Digital, a donc, dans un contexte pour le moins agité au niveau gouvernemental pour toutes les questions liées au Web, décidé d’écrire à Fleur Pellerin.

Fleur avait déjà été quelque peu égratignée par Cyroul dans un article publié quelques jours avant ce passage radio.

Stéphane F.

Voici sa missive :

 

Chère Fleur,

Tu sais, cela ne me dérangerait pas que tu brasses du vent.

Cela ne m’inquiéterait pas que tu veilles absolument à ce que les cartes des couvertures des opérateurs mobiles affichées sur leurs sites soient (je cite) “pleinement sincères et comparables”.

Cela ne m’inquiéterait pas non plus que tu crées la “French Tech”, ce grand mouvement de mobilisation collective pour la croissance et le rayonnement international des startups numériques françaises. D’ailleurs j’adore ces mouvements de mobilisation numérique collective, on mange des petits fours, on boit l’apéro, entouré d’entrepreneurs partis gagner du pognon en Californie à partir de fonds OSEO français et qui critiquent la bureaucratie française. Si, si, j’adore.

Cela ne m’inquiéterait même pas que tu traites le sujet de l’image des femmes sur internet en mélangeant les clichés machistes qui pullulent sur les réseaux sociaux avec les métiers de l’informatique. Même si je ne vois pas trop le rapport entre 9gag et une ingénieure informaticienne.

Cyril Rimbaud aka Cyroul

Cyroul dans le studio de « Le Comptoir Digital »

En bref, ça ne me dérangerait pas que tu brasses ton pollen aux 4 vents, si ça ne servait d’écran de fumée pour dissimuler les lois votées (ou non) dans notre dos à l’Assemblée Nationale.

Car Fleur, je ne veux pas te faner, mais quand on fait un bref bilan de tes 18 mois en tant Ministre déléguée chargée des Petites et Moyennes Entreprises, de l’Innovation, et de l’Economie numérique, on y trouve :

  • une Hadopi encore  fringante malgré son son inutilité flagrante et son coût exorbitant pour les contribuables – on parle de 44 millions d’€ tout de même. C’est qu’il ne faut pas se fâcher avec les vendeurs de bouts de plastique (heu, je veux dire l’industrie de la culture).
  • on y trouve aussi le déploiement du réseau très haut débit en île de France laissé à la main des opérateurs qui décident du où quand quoi comment ils installent leurs lignes. Les 30% non connectés en France te remercient bien.
  • On y trouve également la LPM votée tranquillement à l’Assemblée nationale pendant que tu t’occupes (je cite le JDD) “du tabou du sexisme dans le numérique”. Et qu’ensuite tu défends (j’oserai dire Fleur au fusil) : “L’article 13 renforce en réalité le contrôle démocratique sur le renseignement. Surtout, il y aura par la suite un décret d’application qui précisera les modalités » d’interception des données.” C’est ce qu’on appelle, arriver comme une … Fleur.

Alors oui, Fleur, tu es politicienne avant tout. Et face à toi, des armées de lobbyistes vont agiter récompenses et menaces, à toi mais également à tes collègues ministres qui vont t’en rajouter une couche. Tu es donc soumise à beaucoup de pression. Tu dois avoir les nerfs à … fleur de peau.

Mais Fleur, je vais t’en faire une (de fleur) en te donnant un petit conseil prospective. Dans 15 ans, quand on regardera les ministres et députés du début des années 2000, quand on finira par enfin rendre responsable la  masse grouillante de politiciens-pantins anonymes qui se sont battus uniquement pour que leurs privilèges perdurent, on y trouvera Nathalie Kosciusko-Morizet, ta prédécesseure – tu sais, la suceuse de blogueurs bien connue qui a encouragé la création de la Hadopi pendant qu’on regardait ailleurs. Mais dans ce tas d’inutiles, on risque de t’y trouver toi également.

Et c’est dommage Fleur. Car tu avais du potentiel et le moment était idéal pour faire avancer les choses. Le développement de nouvelles technologies, un instant idéal pour prendre des décisions qui vont impacter la France dans les 10 prochaines années. Au lieu de ça, tu n’as rien fait de concret. Que du discours fuligineux.

Alors moi, tu vois, quand je pense à tout ce gâchis, j’en ai la gerbe (de Fleur).

Cyroul

—-

illustration Fleur Pellerin : http://www.bfmfan.com/blog/index.php?auteur/Kao/page/13

 

Tags: , , , , , , ,


À propos de l'auteur



3 Responses to Cyroul : Lettre à Fleur Pellerin

  1. Lazslo says:

    Caser « suceuse de blogueur » dans un article qui a pour base la lutte contre le sexisme, bien ouej Cyroul.

  2. Hurch says:

    Très beau texte, j’adore (je te fais une fleur et je diffuse immédiatement ta prose)

  3. Lucile says:

    Les gars c’est beau bravo d’encourager quelqu’un qui place « suceuse de bloggers » ou « ministre de mes fesses » quand il parle à une femme ministre. Superbe solidarité masculine en tous cas de la part de ces mecs qui nous font la morale sur la liberté du web, et se disent pro-féministes, mais dont on sait ce qu’ils font sur le terrain tellement ils brillent par leur absence dans ce débat : rien ! C’est beau aussi d’analyser cette « lettre » dans laquelle on dit que la dame se bat pour des privilèges alors qu’elle entend justement donner de la voix et de l’ampleur aux femmes qui travaillent dans le numérique et ne vivent pas toujours bien le sexisme dont elles sont souvent victimes et sont sous-considérées et souvent mal représentées. Si l’on pouvait pour une fois ne pas se contente de la forme pour parler du fond sur ce chouette Web français plein d’ouverture aux autres et d’intelligence, ce serait encore plus chouette. Et encore bravo pour ce langage fleuri dont d’aucun pourront apprécier qu’il est souvent utilisé pour démonter l’adversaire quand les vrais arguments ne tiennent pas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Back to Top ↑

  • Les Chatons d’Or – Blog partenaire

    Les Chatons d’Or – Blog partenaire
  • Le Comptoir Digital / 93.9 FM

    Le Comptoir Digital / 93.9 FM
  • Suivez-moi sur Twitter


var _gaq = _gaq || []; _gaq.push(['_setAccount', 'UA-44493253-1']); _gaq.push(['_trackPageview']); (function() { var ga = document.createElement('script'); ga.type = 'text/javascript'; ga.async = true; ga.src = ('https:' == document.location.protocol ? 'https://ssl' : 'http://www') + '.google-analytics.com/ga.js'; var s = document.getElementsByTagName('script')[0]; s.parentNode.insertBefore(ga, s); })();