Social Média 50303_288_facebook_et_yahoo_la_vie_privee_bradee

Publié le 22 décembre, 2011 | par Stéphane Favereaux

1

Le « S.E.T. » ou l’échange social à tous les niveaux 2/3

Les capacités d’échanges, les niveaux relationnels, les hiérarchies sociales, avec les réseaux sociaux, évoluent… Tout un chacun sur Facebook ou Twitter, peut interpeller en TimeLine, ad hominem, les ministres, les blogueurs, les députés, chacun de ses contacts… N’en déplaise, parfois @Eric_Besson ou @Nadine_Morano, victimes souvent désignées des Twittos…  Ils ne sont certes qu’un exemple, mais les réseaux sociaux marquent leur présence et amènent à penser que les niveaux de socialisation sont en « réelle » évolution.

On peut contacter toute personne dans le monde sans être contraint par la codification sociale IRL. On peut converser ou exister dans des sphères virtuelles auxquelles une grande partie de la population n’aura pas nécessairement accès. Cela peut tendre à modifier notre façon de percevoir notre écosystème personnel mais peut aussi nous repositionner différemment sur l’échiquier social 2.0, à tout le moins nous en donner l’illusion.

Du masque social à la schizophrénie multi-canal

Puisqu’il est convenu que les réseaux sociaux ont pris autant d’importance voire plus que les simples appels téléphoniques et sont devenus,  pour plus de 25 millions de Français, des modes d’expression et d’échanges tout à fait naturels, il est logique que nous les utilisions pour définir qui nous sommes « réellement » dans ces écosystèmes virtuels décloisonnant le réel.

Mais quelle est la tendance à l’œuvre ? Extension plurivalente 2.0 de nos vies IRL ? Seconde vie virtuelle ? Extension identitaire ouvrant toutes les hiérarchies sociales ? Identité réelle ? Tous les cas de figure s’envisagent selon les typologies sociales, selon les cibles, selon les usages.

Les nombreuses heures passées connecté montrent à l’évidence que nous nous construisons sur les réseaux sociaux une identité aussi réelle et signifiante que possible en la jouxtant à nos réalités. Mais cet écosystème fonctionnant à flux hyper-tendus, étant totalement transparent, se montrant toujours plus public pour ne pas dire exhibitionniste, modifie sensiblement et profondément la perception que nous avons de nous-mêmes comme la perception que nous avons du temps 2.0 dont nous savons qu’il est accélérant.

Cette accélération est d’autant plus marquée que cette vitesse des échanges influe dorénavant considérablement à son tour sur nos vies IRL. Le territoire digital évolue à une vitesse qui n’est pas la vitesse de l’échange social que nous avons connu avant que ces réseaux ne prennent une si grande part dans nos vies. On tolère un délai de 48 h entre un envoi de mail et la réponse, au-delà, l’impatience grandit et la relance tombe… Pire encore pour un SMS ou un statut Facebook !

Like moi ou je fais un malheur !

Les réflexes psychologiques, sociologiques, les réflexions, les échanges, sont sans cesse modifiés ; notre vision de notre environnement amical, personnel, s’en trouve ipso facto totalement chamboulée et nous amène à devoir nous adapter à l’influence des réseaux, à la réactivité de nos contacts.

Nous nous devons à ces contacts, à nos amis, voire à nos clients, dans une forme de disponibilité ne tolérant que difficilement l’absence, le délai. Nous vivons entre deux temps. L’horloge 2.0 passant juste beaucoup plus vite que le temps que nous connaissons.

Et nous devons, sempiternellement, adapter notre façon d’être, de lire, de voir, de faire, d’échanger, de converser, à tout instant… Nous nous créons une e-réputation, une e-personnalité, une e-façon d’être, dans une mise en scène réelle et virtuelle. Nous nous créons un S.E.T.

(To be continued)

———

Les autres articles en lien sur le Story-Ego-Telling

1/3 : la dualité identitaire

3/3 : Comédien et spectateur de l’identité digitale

Tags: , , , , , , , ,


À propos de l'auteur



One Response to Le « S.E.T. » ou l’échange social à tous les niveaux 2/3

  1. Pingback: Le « S.E.T. » ou l’échange social à tous les niveaux 2/3 | Logicamp

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Back to Top ↑

  • Les Chatons d’Or – Blog partenaire

    Les Chatons d’Or – Blog partenaire
  • Le Comptoir Digital / 93.9 FM

    Le Comptoir Digital / 93.9 FM
  • Suivez-moi sur Twitter


var _gaq = _gaq || []; _gaq.push(['_setAccount', 'UA-44493253-1']); _gaq.push(['_trackPageview']); (function() { var ga = document.createElement('script'); ga.type = 'text/javascript'; ga.async = true; ga.src = ('https:' == document.location.protocol ? 'https://ssl' : 'http://www') + '.google-analytics.com/ga.js'; var s = document.getElementsByTagName('script')[0]; s.parentNode.insertBefore(ga, s); })();