hadopi profpic_commdesmots

Publié le 19 décembre, 2009 | par Stéphane Favereaux

0

F. Lefebvre : Hadopi remercie Slate !

Nous savons tous que le porte-parole de l’UMP est plus qu’un homme d’action. Il appert qu’il est aussi un homme de parole mais aussi d’écrit. Pour notre plus grand plaisir. Celui de le mettre face à ses paradoxes : Le zélateur de la sarkozie s’en prend à ses troupes en devenant plagiaire éhonté.

Internet est sans cesse sous le feu de ses critiques assassines, quand il y comprend quelque chose, il défend avec ardeur la scélérate Hadopi, et s’amuse à utiliser Slate comme banque de données pour son site personnel. Quelle charmante attention ! Slate, dont on ne peut pas prétendre qu’il boxe dans la même catégorie que le porte-plagiat cité plus haut, s’en fendu d’un article délicieusement vitriolé dénonçant la pratique peu délicate. Faites ce que je dis, pas ce que je fais ? Lefebvre maîtrise-t-il si mal le Net qu’il pensait que la chose passerait inaperçue ? probable considérées ses bourdes passées au sujet de ce média.

En reproduisant intégralement un article de Slate.fr, le pirate gouvernemental rend illégitime ses positions pro-hadopi, rend caduques ses discours verbeux, rend nul et non-avenus sa défense exacerbée de la chose anti-piratage.

troll

Le droit de citation n’a pas dû l’étouffer quand il a modifié la plupart des liens hypertextes, il joue au troll alors qu’il cite la source sans lien vers Slate… Frédéric Paradoxe Lefebvre n’en est pas à ses premières actions plagiaires quand il reproduit les articles parlant de lui sur son site . Et, cela va de soi, pas le moindre lien vers les sources originales. Il serait peut-être temps que l’homme de l’UMP apprenne ce que sont ces choses qu’il défend (j’emploie ce terme à dessein tellement elles doivent être floues dans son esprit), il pourrait être tout aussi pertinent que son webmaster prennent quelques cours pour insérer un lien vers une source originale, ou que lui-même redevienne honnête intellectuellement à défaut de toujours l’être dans ses actes, son pillage de Slate étant à ce jour un de ses plus beaux faits d’armes.

Droit d’auteur et UMP semblent être deux notions antithétiques… Hadopi et respect de sa propre loi aussi.

Cette violation patente du droit des journalistes ne me laisse pas de penser que le mépris affiché  par les défenseurs zélés de cette loi est à l’image de ce que la sarkozie veut faire des journalistes, du net, des auteurs en tension contre eux. La loi est dure mais c’est la loi… le dispositif hadopi pourrait-il s’appliquer en l’occurrence ? L’arsenal juridique du code de la propriété intellectuelle ne sert-il qu’à caler une armoire dans le bureau de Frédéric Lefebvre ?

Publié le 18 décembre 2009 sur owni

Tags: , , , ,


À propos de l'auteur



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Back to Top ↑

  • Les Chatons d’Or – Blog partenaire

    Les Chatons d’Or – Blog partenaire
  • Le Comptoir Digital / 93.9 FM

    Le Comptoir Digital / 93.9 FM
  • Suivez-moi sur Twitter


var _gaq = _gaq || []; _gaq.push(['_setAccount', 'UA-44493253-1']); _gaq.push(['_trackPageview']); (function() { var ga = document.createElement('script'); ga.type = 'text/javascript'; ga.async = true; ga.src = ('https:' == document.location.protocol ? 'https://ssl' : 'http://www') + '.google-analytics.com/ga.js'; var s = document.getElementsByTagName('script')[0]; s.parentNode.insertBefore(ga, s); })();